Mairie de Viviers : services municipaux

accueil > mairie > expression libre des élus

Expression libre des élus


Expression des élus n'appartenant pas à la majorité municipale.
En application de l'article L. 2121-27-1 du CGCT, sur tous les supports d'information portant sur les réalisations et le gestion du conseil municipal, un espace sera destiné à l'expression des élus n'appartenant pas à la majorité municipale. Les modalités d'application de cette disposition légale sont définies à l'article 28 du règlement intérieur.

À ce titre, vous trouverez les textes des élus qui ont souhaité utiliser cet espace d'expression.

Viviers en marche avec vous

Vivaroises, Vivarois,

Nous tenons à souligner tout d'abord l'inacceptable partialité des comptes rendus des Conseils municipaux publiés dans l'hebdomadaire « La Tribune ». Les interventions des élus de « Viviers En Marche Avec Vous » y sont totalement ignorées, ce qui constitue un manquement grave à la déontologie du journalisme et induit la désinformation de nos concitoyens. Rien sur les raisons de notre abstention lors du vote du budget principal, rien sur le CCAS, rien sur le port, rien sur la Maison des Chevaliers, rien sur les primes des personnels.

Nous avons constaté la bonne santé du budget de notre cité qui devrait permettre d'effectuer de grands travaux de voirie. Nous nous réjouissons d'avoir été associés à une réflexion sur l'aménagement du tronçon de la route de Bayne, de la D86 au Pont romain, mais nous souhaitons que de nombreux autres travaux de voirie soient entrepris, dont certains de toute urgence, (rue Chalès : égout à ciel ouvert ; chemin du Planzolles : un énorme trou).

S'agissant de l'aire de jeux du parc de la mairie nous émettons le vœu qu'elle soit rapidement mise aux normes et protégée. A l'heure actuelle, ce dispositif ludique, laissé à l'abandon, est peu attractif pour les familles et leurs enfants et attentatoire à la beauté du parc.
En ce qui concerne la propreté et l'embellissement de la ville, force est de constater que d'immenses progrès restent à faire : infliger des amendes aux propriétaires qui oublient de collecter les déjections de leurs chiens, lutter contre les chats errants, faire cesser la tonte, dite raisonnée, qui justifie l'envahissement des accotements par des touffes d'herbes hautes, mettre en place une politique du fleurissement de la ville, etc.

La question de la réouverture du port de plaisance de Viviers ne laisse pas de nous inquiéter. En effet, celui-ci est fermé depuis la fin de l'été 2014. Il semble de plus en plus vraisemblable qu'il ne puisse pas être remis en fonction avant 2017. Deux années pendant lesquelles les plaisanciers auront pris l'habitude de faire escale ailleurs qu'à Viviers. Autre problème, de taille, le démontage de la guinguette du bord du Rhône n'a pas été effectué. Pendant plus de 6 mois, les touristes et promeneurs ont dû contempler l'abominable carcasse de ce dispositif qui, conformément à la convention signée entre la Mairie et l'utilisateur, devait être totalement démonté. Ils garderont un souvenir impérissable du port de Viviers !

Quant à la Maison des Chevaliers, nous persistons à croire que les mesures homéopathiques adoptées ne constituent même pas le début du commencement de la solution de la vraie question : la réhabilitation de l'édifice.
Par ailleurs, nous souhaitons que Monsieur le Maire expose régulièrement en conseil municipal les délibérations votées à la Communauté de Communes qui concernent particulièrement notre commune.

Géraldine BRAJON, Marie-Christine COMBIER, Christian MAULAVE, Léo WERCHOWSKI - Elus sur la liste "VIVIERS EN MARCHE AVEC VOUS"

Viviers Bleu Marine

Tradition annuelle dans chaque commune... Le débat d'orientation budgétaire et vote du budget. Nous n'allons pas disséquer ce dernier, car de toute manière, nous ne sommes en phase avec ces orientations.
Nous relevons un effort financier par rapport à la baisse des dotations d'état (inexistante en 2020), mais où en est l'amélioration du cadre de vie, du développement économique, et tourisme depuis 2014 ? Sachant que les deux derniers points sont devenues compétences CCDRAGA !
Le cadre de vie ne concerne que le centre ville, et la folie des grandeurs de la réfection de la place de la roubine. Pour le reste, les dossiers ne sont pas défendus pour espérer un changement drastique de laxisme de la majorité municipale...
Plusieurs millions d'€ d'investissements prévus pour les projets d'aménagements, friche Billon, parvis du théâtre, recul mur du séminaire, parking du creux...
Et bien sûr la place de la roubine, avec en sus, remise en cause du stationnement, qui sera néfaste aux commerces.
Les chiffres sont bien présentés, nous pourrions féliciter le maire de cet excellent résultat, on pourrait dire quel bon gestionnaire Mr Le Maire, quelle prouesse en ces temps de vaches maigres... Bref, en néophytes, nous pourrions voter ce budget, les yeux fermés, éblouis par ces merveilleux résultats. Que nenni !
Comme nous sommes consciencieux, on ne s'arrête jamais aux apparences, surtout avec l'argumentaire fourni par Mr le maire : "nous faisons mieux que les autres communes de même stature !". Nous répondrons simplement : " ce n'est pas parce que les autres font pire, que c'est mieux pour les vivarois !".
Nous ne sommes pas opposés aux investissements, quand ceux-ci sont faits avec discernement : entretenir notre patrimoine, améliorer les quartiers, mettre en conformité les locaux…. C’est indispensable !
Mais quel sera le retour sur investissement concernant la roubine ?
Définition du mot "Investissement" : Emploi de capitaux visant à accroitre la production d’une entreprise ou à améliorer sa rentabilité » et dans l’économie moderne, on peut ajouter aussi productivité et profit.
Logiquement, si vous investissez plusieurs millions d'€ d'investissements, la commune doit en récolter les dividendes, on devrait donc trouver une plus-value quelque part... C’est la plus-value arlésienne !
Depuis le début de cette mandature, on aura gaspillé quelques millions d’€ à ce titre (ralentisseurs litigieux, etc.). On ne parlera pas du tour de passe passe des entreprises s'occupant de l'eau/assainissement qui voit l'augmentation des factures des administrés.
Alain BARNIER et Jean-Pierre SARTRE

Rassemblement démocratique vivarois

Bonjour à toutes et à tous.

Je ne serais pas trop exhaustif sur les quelques points qui me tiennent à cœur.Tout d'abord sur le projet du nouvel EHPAD dont les travaux devraient commencer en 2020 (dauphiné du 24 janvier 2018).C'est une habitude à VIVIERS de ressortir des cartons ce projet à chaque fois qu'une élection se pointe à l'horizon, si l'on devait tenir compte des premières pierres posées à chaque promesse, l'établissement serait déjà construit, mais bon, cela fait au moins 20 ans que cela dure en créant de faux espoirs au personnel qui lui, n'en peut plus d'attendre !!!
Du concret, messieurs des hautes instances et moins de blabla politique, tel est ma vision des choses !
Ensuite, sur le projet de la crèche ainsi que sur la nouvelle déchèterie de VIVIERS.
Il est urgent de finaliser ces projets qui sont déjà sur les rails mais "rien est acquis pour le moment mais disons que ma volonté est de pouvoir arriver à des fins heureuses rapides " dixit le Président de la communauté de communes ! (brèves DRAGA Avril 2018) C.Q.F.D
Pour finir, le projet d'aménagement billon roubine .
Que du temps perdu avec les copil et les cotec dont les membres, dont je fais partie, sont las de propositions inadaptées pour notre ville.Les idées et propositions des élus-es présents-es ne sont pas considérées ni étudié par le bureau d'étude retenu par la municipalité, nous qui sommes du terrain tout de même et proche de nos concitoyens, ce projet à mon sens doit être réfléchi en profondeur avec les vivarois-es ,les élu-es du copil-cotec et le bureau d'étude retenu.
Pour finir, ces trois points ont un point commun : le PLU-i, compétence de la comcom, le conseil municipal à lancé une demande urgente de révision de notre PLU, nous verrons le temps que cela prendra, en attendant, nos jeunes ont le choix d'aller construire ailleurs ou de payer une fortune les quelques terrains construisibles qui restent sur viviers et dont certains qui se reconnaitrons n'ont pas de scrupule de les proposer au tarif prohibitif.

Antoine MURCIA - Elu sur la liste « Rassemblement Démocratique Vivarois »

2, avenue Pierre Mendès-France
07220 Viviers

04 75 49 86 10

04 75 52 80 91

service.courrier@mairie-viviers.fr